Accueil Beauté L’épilation à lumière pulsée : comment ça fonctionne?

L’épilation à lumière pulsée : comment ça fonctionne?

258

Cela fait quelques mois que j’entends mes copines parler d’une nouvelle pratique pour s’épiler. Je n’y ai pas prêté attention au départ, mais au bout du compte j’ai mené ma petite enquête pour découvrir cette nouveauté : s’épiler au laser.

L’épilation à la lumière pulsée (son vrai nom) permet une épilation définitive et sans douleur. Si certaines précautions doivent être prises, les résultats sont bien au rendez-vous, sans repousse du poil ou alors avec simplement un très fin duvet. Avouez que le concept donne envie, n’est-ce pas ?

Un appareil qui brûle le bulbe

Avant de me pousser à passer l’expérience, j’ai mené ma petite enquête sur le sujet. L’épilateur à lumière pulsée délivre un flash de lumière qui est immédiatement absorbé par le pigment brun ou noir du poil. C’est la mélanine qui va capter la lumière et ainsi chauffer.

Jusqu’ici rien d’affolant, c’est à partir de là que ça devient intéressant. Transformée en chaleur, cette lumière brûle le bulbe du poil. La racine de celui-ci étant détruite, la repousse est beaucoup moins rapide, ce qui permet d’espacer les séances d’épilation. Je vous avouerai que cette dernière phrase m’a laissé rêveuse pendant quelques instants, avant de poursuivre mon enquête.

Les meilleurs résultats sont obtenus sur les peaux claires avec des poils foncés. Les peaux mates nécessitent de régler l’appareil en conséquence, pour que la pigmentation des poils soit détectée. Et oui la vie est parfois injuste, pour ma part j’ai plutôt de la chance sur ce coup.

A l’issue d’une séance d’épilation au moyen de cet appareil, le poil est désolidarisé de son bulbe. Une vingtaine de jours plus tard, il tombe pour ne plus repousser ou alors de manière très fine, seulement deux mois après.

Les conditions d’utilisation d’un épilateur à lumière pulsée

La majorité des types de peaux peut utiliser un épilateur à lumière pulsée. Mais les peaux claires dotées d’un poil très foncé obtiendront de meilleurs résultats, une chance pour moi ! Néanmoins, les peaux noires ne peuvent recourir à ce type d’épilation : la lumière agissant sur la pigmentation, les pigments foncés de la peau sont en effet détectés par les flashs lumineux et celle-ci serait alors brûlée…

En outre, il ne faut pas faire de séance pendant les quatre jours qui précèdent et les quatre jours qui suivent une exposition au soleil. Je vous conseille de pas prendre ces précautions à la légère si vous voulez éviter de marquer votre jolie peau de vilaines marques de brûlures (c’est arrivé à une amie à moi !).

Un épilateur à lumière pulsée ne doit pas non plus être utilisé sur un tatouage : celui-ci pourrait se modifier et la peau pourrait même être brûlée. Enfin, si l’appareil peut être utilisé sur toutes les parties du corps, il ne doit toutefois pas l’être sur les sourcils, beaucoup trop près des yeux. Je pense que cette dernière précaution tient du bon sens…

Plusieurs avantages

L’épilateur à lumière pulsée est idéal pour se débarrasser de ses poils sans douleur, à la différence de la cire, et de manière durable, contrairement au rasage. Victoire pour nous les filles ! Le poil étant brûlé jusqu’au bulbe, la repousse sous-cutanée est également évitée : il tombe dans son intégralité. Dites adieu à vos gracieux poils incarnés !

En cas de repousse, le poil est beaucoup plus fin que l’ancien, ce qui permet d’espacer les séances d’épilation. Investir dans un épilateur à lumière pulsée est donc très économique et offre un réel gain de temps et un bien-être au quotidien. J’ai commandé le mien sur internet (250€ sur Laredoute), pour les prix : l’entrée de gamme est à 130€ et les plus développés coûtent environ 400€.

Conseils d’utilisation

Avant de commencer tout traitement avec ce genre d’appareil, il est important de connaître l’intensité la mieux adaptée à son type de peau. Pour cela, il faut se référer à la fiche de test d’intensité fournie avec la machine. Il est également conseillé de raser la zone concernée deux à trois jours avant la séance, pour avoir un poil dru et foncé, bien détecté alors par la lumière.

Après l’avoir testé, je peux vous garantir que je ne m’en sépare plus. Les résultats sont à la hauteur de ce qui est décrit. Mes jambes sont aussi douces qu’après un passage chez l’esthéticienne : bref je suis conquise !

Petite parisienne que je suis, du haut de mes 26 ans et 1m81, je cuisine, décore, et prends soin de moi. Résolument curieuse, je me nourris d'infos nouvelles tous les jours et j'ai créé ce blog afin de partager avec vous mes petites idées, opinions et astuces pratiques. J'espère qu'elles vous plairont ! ;)