Le besoin de réaliser des économies sur les factures, la lutte contre le réchauffement climatique, et les autres conséquences de l’émission des gaz à effet de serre, sont autant de bonnes raisons de limiter la consommation électrique quotidienne. Et contrairement à l’opinion générale, l’atteinte de cet idéal ne nécessite pas des moyens inaccessibles ou utopiques, mais plutôt l’adoption d’un certain nombre de gestes plus responsables, à intégrer dans les habitudes journalières. Quelles sont donc de façon concrète mes bonnes habitudes à adopter pour limiter la consommation d’énergie électrique ?

Profiter des innovations technologiques

L’une des solutions les plus efficientes pour parvenir à une réduction significative de la consommation énergétique consiste à miser sur des innovations technologiques réellement adaptées. Parmi les plus populaires et les plus efficaces, figure l’assistant d’économie d’énergie Ecojoko. Cet accessoire constitue une véritable référence en matière de diminution de la consommation électrique, compte tenu de plusieurs aspects.

Primo, il faut savoir qu’un tel outil technologique est l’une des meilleures alternatives pour baisser la consommation et donc les dépenses énergétiques à la maison ou au bureau sans être obligé de procéder à de grands travaux, et sans affecter le confort des occupants. Il s’agit d’une solution d’autant plus pratique qu’elle est simple à mettre en place. Pour en bénéficier, il suffit de placer l’assistant dans une pièce à vivre, de positionner le capteur qui va avec sur le disjoncteur, puis d’installer l’application mobile dédiée sur un iPhone ou sur un smartphone Android, et le tour est joué !

Secundo, cet appareil réduit la consommation électrique suivant un mode de fonctionnement réellement simple. Une fois installé, l’assistant d’économie d’énergie permet le contrôle en temps réel de la consommation énergétique de chaque pièce, appareil par appareil, qu’il s’agisse d’une habitation ou d’un lieu de travail. Ce faisant, les accessoires électroménagers ou les outils de travail qui consomment inutilement de l’énergie électrique, car mis en veille, ainsi que ceux qui utilisent d’importantes quantités d’électricité sont automatiquement ciblés.

Le trafic est indiqué avec précision au jour le jour par l’assistant, qui va même plus loin en proposant des actions concrètes pour réduire la consommation électrique déjà au niveau de chaque appareil, puis de façon plus globale, permettant ainsi d’économiser jusqu’à 25% d’électricité ! Mais quelles sont donc concrètement ces actions ?

Quelques bonnes habitudes à adopter pour réduire les dépenses énergétiques

A défaut de miser sur des applications pour contrôler la consommation d’énergie (à découvrir sur Gataka.fr), il faut d’ores et déjà apprendre à éteindre purement et simplement les appareils non utilisés, et qui ne le seront pas sur une certaine période, au lieu de les mettre en veille.

En effet, contrairement à ce que pensent bon nombre de personnes, la mise en veille d’un appareil ne coupe pas pour autant sa consommation électrique : la machine concernée continue d’être alimentée en énergie ! Une énergie inutilement consommée puisque les appareils ne sont pas utilisés, et qui, économisée, contribuera à réduire significativement la dépense énergétique globale. De quoi rendre les factures moins salées tout en réduisant l’empreinte écologique !

Outre la mise en veille qui est à éviter, il faut également prendre le soin d’éteindre les lampes, climatiseurs, ventilateurs, télévisions et appareils de chauffage en voulant quitter une pièce, qu’il s’agisse d’une salle de séjour ou d’un bureau. Enfin, à plus long terme, et si le besoin se fait réellement sentir, il faudrait envisager des travaux de rénovation énergétique pour mieux réduire la consommation électrique.