Accueil Beauté Le maquillage bio est-il mauvais ou bon pour la peau ?

Le maquillage bio est-il mauvais ou bon pour la peau ?

250

Pour certaines femmes, se maquiller tous les jours est presque indispensable que se vêtir pour sortir dans la rue. Or, bien que le maquillage bio révèle la beauté extérieure, il peut s’avérer parfois nuisible au visage et à la peau. En effet, se maquiller est une convention qui s’annonce positive, à condition d’appliquer les bons gestes et de prendre certaines précautions.

Je vous avais parlé du multimasking dans mon article Devenez adepte du multimasking pour avoir une peau éclatante ! Aujourd’hui j’ai envie de vous parler des produits naturels pour rester belle et fraîche !

Le maquillage bio minimise les risques l’allergie

Tous les produits appliqués sur la peau obstruent les pores et les empêchent de respirer normalement. Anti cerne, fond de teint, poudre, blush, tout agit comme un film sur la peau. En particulier, les produits traditionnels qui contiennent des produits chimiques provenant des pétroles.

 Ces derniers ont des impacts catastrophiques à certains types de peau. Or, la majorité des produits classiques en contiennent, car ils servent principalement à atteindre une certaine couleur, texture ou parfum du produit sollicité. En revanche chez le maquillage bio que vous trouverez ici, les ingrédients utilisés sont majoritairement naturels et issus de l’agriculture biologique.

Faisant appel à une agriculture sans pesticides, le processus de fabrication et de création des cosmétiques biologiques respecte l’environnement et minimise les risques d’allergie. D’autant plus que de plus en plus de consommatrices s’inquiètent de plus en plus des effets sur leur santé, le maquillage bio a donc bien mérité sa place.

Les ingrédients à éviter dans les cosmétiques biologiques

Bien que le maquillage bio soit excellent pour la santé, il existe cependant des ingrédients à éviter. Les mauvais alcools et les alcools potentiellement irritants sont à bannir. L’idéal est de les préférer aux alcools gras, notamment le Cetyl Alcohol, Stearyl Alcohol…

Les ammoniums quaternaires sont également interdits en bio, car représentent les mêmes impacts que les silicones. Les conservateurs antimicrobiens, étant un composant indispensable dans les cosmétiques, sont à éviter s’ils sont très dangereux. Ils peuvent en effet entraîner des irritations. En outre, les parabens sont tout aussi nocifs que les autres.

Les ingrédients nocifs accumulés peuvent résulter un risque sur le long terme, ce qu’on appelle « effet cocktail ». Néanmoins, on peut toujours trouver des solutions faciles pour les échapper.

Conservateurs : ingrédients dangereux

Certains conservateurs sont considérés dangereux, nocifs et perturbent le système hormonal. De ce fait, ils ont été supprimés des formules cosmétiques et ont été remplacés par d’autres produits qui malheureusement sont tout aussi toxiques.

Mis à part les parabènes, conservateurs célèbres, le tricolsan est un perturbateur endocrinien que l’on doit impérativement éviter. Il perturbe de fonctionnement de la thyroïde. Aussi, il instaure des cancérigènes accumulables dans le corps dont l’organisme ne sait pas déraciner. Allergène irritant, le cetrimonium bromide est également dévastateur pour le corps humain.

Ce type de conservateur est très fréquent chez les produits nettoyants (eaux micellaires…). Ainsi, la loi en vigueur permet son utilisation à condition que sa concentration maximale soit de 0.1%. Le méthylisothiazoninone étant très courant dans les formules cosmétiques non biologiques est un fort irritant cutané. Reconnaissable sous le nom MIT ou Kathon CG, il est principalement présent dans les produits de type shampoing, gel de douche, lingette pour bébé…

En outre, il existe les conservateurs libérateurs de formels. Son contact direct sur la peau ou proche des yeux se présente néfaste à la santé, notamment entraîne l’inhalation. Toutefois, les plus courants à éviter et indiqués sur la liste INCI sont : diazolidinyl urea, quartenium-15, DMDM hydantoïne, methenamine.

Enfin, le phénoxyéthanol étant répandu sur les produits cosmétiques autres que biologiques ou 100% d’origine naturelle est nocif pour le sang et pour le foie. D’ailleurs, chez les personnes intolérantes, il peut entraîner de l’eczéma et de l’urticaire.

Petite parisienne que je suis, du haut de mes 26 ans et 1m81, je cuisine, décore, et prends soin de moi. Résolument curieuse, je me nourris d'infos nouvelles tous les jours et j'ai créé ce blog afin de partager avec vous mes petites idées, opinions et astuces pratiques. J'espère qu'elles vous plairont ! ;)