Avec ses paysages époustouflants, ses magnifiques plages et ses monuments historiques impressionnants, l’Argentine était une destination que je voulais absolument découvrir !  Il faut souligner que ce pays attire des voyageurs venant des quatre coins du globe grâce à ses nombreuses réserves animalières. Avec mon amoureux, nous sommes des amoureux de nature, et de ce fait, nous sommes partis explorer, entre autres, le parc national Tierradel Fuego, situé à l’ouest du centre-ville d’Ushuaïa.

Arrivés dans cette vaste zone

protégée d’environ 63 000 ha, nous avons remarqué l’exubérance de la forêt composée de différentes espèces d’arbres comme le coihue, le lenga et le hêtre de Magellan. Nous recommandons à tous les amateurs d’ornithologie qui seront fascinés par le vol du condor des Andes. Dans ce site, ils ne manqueront pas non plus d’observer d’autres espèces d’oiseaux tels que l’urubu à tête rouge, la buse aguia, le caracara huppé et le phrygile de Patagonie. Là-bas, nous avons même remarqué quelques renards du Magellan en train de chasser leurs proies sur les plaines herbeuses du parc !

En route vers le parc national Río Pilcomayo

Durant notre séjour en Argentine, nous avons exploré le parc national Río Pilcomayo, situé dans la province de Formosa. Impressionnant, son paysage est dominé par une vaste prairie humide et une végétation luxuriante. En se promenant dans la forêt du parc, nous avons été émerveillés par l’observation des singes hurleurs qui se déplacent de branche en branche. Nous avons aussi vu des pumas et des loups en train de chasser des daguets ou encore des pécaris. Les milieux aquatiques de cette aire protégée sont peuplés par diverses espèces d’oiseaux comme les cigognes, les hérons et les spatules rosées. Au fil de nos balades, nous avons croisé quelques caïmans attendant leurs proies avec impatience. Notre guide nous a même conduits dans des eaux où vivent certaines espèces de serpents mortelles. A réserver aux gens de sang-froid car il n’est pas rare de croiser le boa curiyú, le grand anaconda et le redoutable prédateur « hydrodynastes gigas ».

La province de Córdoba et ses alentours, une adresse touristique à ne pas manquer

Notre avons terminé notre séjour en Argentine dans la province de Córdoba où se trouve le parc national Quebrada del Condorito. Cette zone protégée constitue un refuge pour des condors, une espèce d’oiseaux en voie d’extinction en Amérique du Sud. Elle est également un havre de paix pour d’autres espèces d’oiseaux tels que l’urubu à tête rouge, le vautour urubus et le sarcoramphe roi. Sur les savanes du parc, nous avons vu une grande variété de mammifères comme les cerfs de pampas et les tatous. Nous avons également aperçu quelques animaux prédateurs parcourant les plaines herbeuses de ce lieu. Nous avons été fasciné par l’agilité des pumas ou encore des renards s’attaquant aux guanacos. À part cela, nous recommandons à tous ceux qui le souhaitent de découvrir la Pampa de Achala, une vaste région située à l’ouest de la région de Córdoba. Le paysage de cet endroit est composé forêts et de montagnes verdoyantes qui raviront les alpinistes.