Les Nouvelles de Charlène

Comment fabriquer des bougies ?

On est dimanche, il pleut et d’après la radio, ça va encore durer un bon bout de temps. C’est alors que germe en vous l’idée lumineuse : des bougies ! On va fabriquer des bougies ! C’est beau, c’est écolo, c’est original et en plus ce sera utile ce soir, ça nous évite le supermarché le dimanche matin ! On va rester en pyjama et fabriquer des bougies !

Oui, mais quelles bougies ?

Vous avez eu cette idée brillante aujourd’hui de fabriquer des bougies mais vous ne vous étiez peut-être pas rendue compte du champ infini de possibilités qui allait alors s’ouvrir sous vos pieds, et ça, l’immensité du choix, pour un dimanche matin, ce n’est pas franchement reposant.

Il y a les bougies coulées, les bougies moulées, les bougies d’ambiance – qui peuvent produire simplement de la lumière ou aussi des senteurs – les bougies à la cire végétale, à la cire d’abeille, à la paraffine… Mais vous n’avez pas de cire à la maison. Et la perspective du supermarché le dimanche matin revient au galop. A vous décourager.

Jusqu’à ce qu’une belle idée vous vienne : « mais j’ai de l’huile ! ». Et oui, de l’huile, bien sûr ! On va faire des bougies flottantes avec de l’huile !!

Notez que pour une prochaine fois, si vous vous y prenez le samedi par exemple, vous pourrez aller voir ici comment fabriquer des bougies odorantes à la cire. Mais pour le moment, voici la recette simple et écolo pour fabriquer des bougies flottantes à l’huile :

Comment fabriquer des bougies1

Les ingrédients nécessaires

  • Une bouteille en plastique
  • Des ciseaux
  • Un marteau et un clou, ou une perceuse avec une mèche très fine
  • Un contenant de préférence transparent
  • Une feuille de PQ
  • De l’eau
  • De l’huile de cuisine qui supporte la cuisson
  • Du colorant alimentaire
  • Eléments de décoration qui résistent à l’eau

Comment fabriquer des bougies 2

Mode d’emploi pour fabriquer des bougies flottantes

  • Créez pour la bougie un socle qui flotte : découpez le cul de la bouteille, sans laisser de bords du tout.
  • Percer au centre un trou permettant d’introduire et de maintenir une mèche.
  • Avec un quart de feuille de papier toilette, fabriquez une mèche en torsadant le papier.
  • Glissez la mèche dans le trou.
  • Couper en dessous au ras du socle plastique incurvé et raccourcissez de l’autre côté la mèche à votre guise. Quand vous l’allumerez tout à l’heure, si la bougie a tendance à fumer, c’est que la mèche est trop longue. Si elle s’éteint, c’est au contraire qu’elle est trop courte ou bien qu’il y a trop ou pas assez d’huile. Si elle crépite, c’est qu’elle est en contact avec de l’eau.
  • Créez la décoration que vous souhaitez à l’intérieur de votre récipient (vous allez enfin pouvoir trouver une utilisation à tous ces coquillages et bouts de verre roulés que vous ramassez depuis des lustres sur toutes les plages de France et de Navarre – euh… ?), puis remplissez-le d’eau (jusqu’aux trois quarts environ).
  • Colorez l’eau si ça vous chante avec les colorants alimentaires.
  • Versez l’huile à la surface de l’eau (une couche de quelques centimètres, à renouveler au besoin au cours de la soirée) et allumez la mèche en vous protégeant du vent si vous êtes en extérieur.

Aujourd’hui, vous avez appris à fabriquer des bougies, évité le supermarché, passé un bon moment, préparé une belle table pour vos invités, diminué votre dose de sucre et d’huile… En voilà un beau dimanche !

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Les-nouvelles-de-charlene.fr - RSS