Les Nouvelles de Charlène

Quelles sont les conséquences du Covid sur le tourisme à La Réunion ?

Les politiques mises en œuvre pour contrôler les risques sanitaires liés au Covid-19 affectent lourdement le tourisme à La Réunion.

En effet, la filière touristique peut être un puissant vecteur de la propagation pandémique. Les dirigeants réunionnais ont donc dû penser des mesures prophylactiques pour préserver la santé des populations. Il s’agit notamment de la réduction du flux de l’accueil touristique.

Cependant, les précautions sanitaires de plus en plus renforcées font s’effondrer les activités liées au tourisme. Découvrir l’impact du Covid sur le tourisme à La Réunion.

Une économie anémiée par le ralentissement du tourisme à La Réunion

Les restrictions sanitaires et la fermeture des frontières nationales paralysent le tourisme à La Réunion.

En effet, les chiffres d’affaires réalisés grâce au tourisme ont été confrontés à une baisse annuelle d’une moyenne de 50% depuis le mois de mars 2020. Un terrible coup de poignard porté à l’économie de l’île.

Depuis lors, en raison des risques sanitaires de plus en plus importants, l’accueil touristique sur l’île de la Réunion peine à redécoller. Cette chute drastique des données touristiques peut cependant être corrigée si chaque visiteur s’engage à respecter les règles imposées par la préfecture.

À cet effet, la location de voiture à la Réunion s’adapte parfaitement aux restrictions pour la maîtrise du taux de propagation du Covid. Elle met le visiteur à l’abri des risques liés aux transports en commun et lui facilite son voyage à la Réunion en toute sécurité sanitaire.

De nombreux secteurs touristiques sont en chute en raison de la pandémie.

Les pertes économiques en hôtellerie et en restauration

L’hôtellerie et la restauration font partie des secteurs touristiques les plus touchés par la pandémie du Covid-19. En effet, le deuxième trimestre de 2020 a été particulièrement difficile pour le tourisme à La Réunion.

Les vols internationaux ayant été paralysés, l’île a accueilli très peu de visiteurs et donc peu de touristes extérieurs pour louer les chambres d’hôtel. La vie touristique s’est quelque peu réactivée après le déconfinement en mai 2020.

Cependant, les hôtels n’ont pas pu redresser leur chiffre d’affaire durant le reste de l’année. Celui-ci a en effet vacillé entre -85% et -20% par rapport à une fréquentation normale.

De même, du fait du confinement et de l’effondrement touristique, les restaurateurs ont enregistré un faible taux de fréquentation. Toutefois, en raison de la demande locale assez favorable, la restauration a réalisé de meilleures performances que l’hôtellerie après le déconfinement.

En 2021, le chiffre d’affaires de ces deux secteurs demeure encore bas pour compenser les pertes occasionnées l’année précédente.

Vous pouvez cliquer ici pour consulter les statistiques de l’INSEE sur l’impact du Covid-19 sur l’hôtellerie et la restauration à la Réunion.

Fermeture des lieux naturels de divertissement et dommages économiques

Le patrimoine naturel diversifié est l’une des principales raisons de l’importante fréquentation de l’île réunionnaise par les touristes.

Mais, en 2020, la menace du Covid a fait fermer temporairement de nombreux sites touristiques à Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-Benoît, etc. Le bilan économique a été chaotique.

En 2021, des sites comme Grand Étang, Rivière des Roches et Bassin bleu sont à nouveau interdits d’accès.

Alors que l’île doit compenser sa faiblesse économique en raison du sursis touristique en 2020, les voyages d’agrément à destination des outre-mer sont interdits. Tout voyage s’effectuera désormais sous justification d’un motif de voyage impérieux. Cette page vous fournira plus de précisions.

Un impact culturel non négligeable

L’expression culturelle (art, artisanat, gastronomie, etc.) des endroits visités constitue une puissante attraction pour les touristes.

Cependant, du fait de la fermeture des sites culturels et de la limitation des vols, le patrimoine culturel réunionnais n’est plus autant valorisé à l’international.

Cet impact qui s’installe dans le temps touche notamment :

  • La vie et l’organisation culturelles des communautés réunionnaises ;
  • Les travailleurs dans les secteurs du tourisme culturel (les guides touristiques, les artistes professionnels, les restaurateurs, etc.).

Les vagues de la crise due au Covid accroissent les difficultés de rebondissement touristique. Au regard des activités touristiques fortement impactées, les dirigeants et les principaux acteurs du tourisme à La Réunion doivent mettre en place un plan efficace afin de relancer le secteur.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Les-nouvelles-de-charlene.fr - RSS