Depuis l’enfance, elle nous accompagne pour affronter toutes les étapes de la vie. Certains en ont trop, et d’autres pas assez. Il s’agit de la confiance. Elle est là pour nous faire avancer, nous permettre d’oser et, parfois, nous donner une certaine contenance. Elle nous est transmise par nos parents, nos proches ou notre moitié. Or, il arrive parfois qu’on la perde, suite à un échec amoureux, professionnel ou personnel. Aussi, pour ne pas laisser le mal s’installer et retrouver rapidement la voie de l’assurance, nous vous proposons de suivre nos trois étapes-clés pour reprendre confiance en soi.

1/ On oublie le passé !

Il suffit parfois d’un seul échec pour que la trace de celui-ci reste à tout jamais dans notre vie. Et à tout moment, cette trace peut resurgir sous la forme d’un souvenir qui brutalement nous fait perdre confiance en nous.

Avoir confiance, c’est donc avoir confiance en le présent et en l’avenir. Pour reprendre confiance en soi, la première chose à faire est d’oublier le passé, pour mieux aller de l’avant. Pour cela, voici une liste de petites choses à faire, ou à ne pas faire, au quotidien :

  • Ne plus parler au conditionnel mais au présent et au futur. Projetez-vous !
  • Ne pas se remettre en question par rapport à ce qu’on a pu dire ou faire
  • Se détacher de ses croyances et de ses certitudes
  • Sortir de sa zone de confort et s’ouvrir à l’imprévu

2/ On ose !

C’est un fait, plus on osera faire ce dont on ne se sent pas capable, et plus on reprendra confiance en soi. Bien sûr, les premières fois seront difficiles, mais tout est question d’entraînement ! Posez-vous la question de ce que vous risquez, vous verrez que dans bien des cas, il s’agit de pas grand-chose !

Alors, si ces temps-ci vous ne parvenez plus à aller au-devant des gens, si le fait d’affronter la nouveauté vous paraît insurmontable, voici ce qu’il vous reste à faire :

  • Engager la conversation avec des commerçants, des voisins ou des inconnus
  • Pratiquer une activité de groupe : théâtre, randonnée, tricot, peinture, yoga ; certaines activités, comme la danse, sont réputées pour avoir des effets positifs sur la confiance en soi
  • Fréquenter des lieux animés : vernissages, débats publics, soirées
  • Se lancer de nouveaux défis : saut en parachute, marathon, bain de mer en hiver

Reprendre confiance en soi en trois étapes 2

3/ On s’assume !

Rien de pire pour l’estime de soi que la comparaison. Oui, il y aura toujours quelqu’un de plus beau, fort, intelligent, célèbre, reconnu, riche, chanceux, rusé, habile, doué, etc., que vous ! Mais pour vous consoler, dites-vous que vous êtes, vous aussi, plus beau, fort, intelligent, célèbre, reconnu, riche, chanceux, rusé, habile, doué, etc., qu’un autre !

Ce qui fait votre richesse, c’est votre caractère unique. C’est cela que vous devez assumer pour mieux vous aimer. C’est ce qui permet de reprendre confiance en soi. Pour en finir avec vos doutes, voici nos derniers conseils :

  • Adopter son propre style et revendiquer son individualité
  • Redécouvrir ses talents cachés et jouer de ses atouts
  • Reconnaître ses réussites et admettre son potentiel
  • Se répéter qu’on est le meilleur (oui, de temps en temps, cela ne fait pas de mal !)

Reprendre confiance en soi en trois étapes 3

Reprendre confiance en soi : un objectif personnel

La confiance en soi est quelque chose de strictement personnel. Le motif de la perte de confiance varie donc en fonction de l’histoire et du caractère de chacun. C’est pourquoi, avant de suivre notre programme pour reprendre confiance en soi, nous vous recommandons de faire un bilan sur votre situation et de repérer les éléments qui ont pu vous faire perdre votre assurance.

Après cela, vous pourrez appliquer à votre propre cas nos quelques conseils. Maintenant que vous avez toutes les clés en main, à vous d’en tirer profit ! Comme il est toujours intéressant de glaner des informations complètes, je vous recommande de consulter la bible Doctissimo sur le sujet !