Les Nouvelles de Charlène

Vêtements à franges : une tendance, trois attitudes !

Le retour des vêtements à franges n’est pas la marotte fashion sur laquelle j’aurais misé la tête de mon petit neveu. Heureusement pour lui parce que cette tendance s’installe tranquillement dans nos dressings. Alors autant s’y mettre, en prenant tout de même quelques précautions d’usage.

Vêtements à franges : l’attitude wild wild West

Pour commencer, un peu de contexte historique ne peut pas faire de mal. Mais pourquoi donc les vêtements indiens, tout comme les vestes de cow-boy, arborent-ils ces lanières si caractéristiques ? Eh bien c’est parce que les Indiens ornaient le devant de leurs vêtements de peau de petites lanières auxquelles ils pouvaient accrocher lapins, oiseaux ou tout autre produit de leur chasse. Les trappeurs ont repris cette technique bien pratique. La frange est ensuite devenue le symbole de cette conquête de l’Ouest sauvage, du lonesome cow-boy épris de liberté.

La pochette à frange, so cute !

La pochette à frange, so cute !

Vous pouvez donc porter le vêtement frangé U.S. de deux façons. A la manière amérindienne, tendance Pocahontas, ou à la manière cow-girl, tendance Calamity Jane. Dans votre dressing, on trouvera au choix :

  • Une veste en peau avec des franges aux manches (Calamity Jane)
  • Des bottes plates frangées (Pocahontas)
  • Un sac-besace à lanières (Pocahontas)
  • Une chemise à carreaux avec empiècement frangé sur la poitrine  (Calamity Jane)

Un goût d’années folles

Mais pourquoi diable les robes des années folles avaient-elles des franges ? Certainement pas pour y accrocher des lapins ! Peut-être pour y dissimuler une flasque de whisky de contrebande ? Je dois bien l’avouer, pour expliquer cette tendance, je n’ai pas de source historique infaillible. Mais il suffit de voir l’effet produit par ces franges quand une petite pépée entame un charleston endiablé pour comprendre comment la frange a gagné ses lettres de noblesse.

La robe à franges années folles est éminemment sympathique. Festive, souvent glitter, sa coupe ample glisse sur le corps camouflant au passage les méchants petits bourrelets et autres poignées d’amour. En version mini, si vos jambes vous le permettent, elle est sexy à souhait. Et quand vous vous mettez à groover, les franges impriment un mouvement quasi-hypnotique. Voilà pourquoi les robes à franges ont eu un tel succès !

La preuve en images avec Cameron Diaz.

Cerise sur le gâteau, la robe charleston est facile à accessoiriser. Un sautoir en perles noires, une paire de talons vertigineux , une pochette coordonnée et le tour est joué. Attention tout de même à ne pas en rajouter. Bien que ce soit tentant, on oublie le porte-cigarette sous peine d’avoir l’air de se rendre à un bal costumé. Eh oui, la frontière est ténue entre la classe et le ridicule !

Vêtements à franges : la tendance « what the f**k ? »

Les vêtements à franges ont une forte personnalité. Ils ont une histoire, ils sentent le vécu. Ils sont donc à manier avec une grande précaution sous peine de tomber dans le grand n’importe quoi. La fameuse tendance what the f**k.

Le premier piège, c’est la total look. Il faut à tout prix renoncer à la tentation. Tout comme on ne sort pas son porte-cigarette pour aller avec sa robe charleston, on oublie le stetson et les santiags pour accompagner sa veste à franges. Quand on parle de tendance Calamity Jane, on est dans l’évocation du personnage. Pas dans l’incarnation.

Idem pour la tendance Pocahontas. On évoque avec des mocassins. Si on met la robe assortie, c’est uniquement pour aller postuler chez Disney !

Enfin, une dernier petit conseil entre amies : on oublie le pantalon en cuir à franges. Même si on adopte un style low-profile par ailleurs. Cette pièce n’est tout simplement pas portable, même au deuxième degré. Ni aux suivants, d’ailleurs.

Non, vraiment, c'est pas possible...

Non, vraiment, c’est pas possible…

Pour trouver de vraies bonnes idées et porter les vêtements à franges avec classe et décontraction, n’hésitez pas à consulter cet article qui donne quelques exemples de looks pile dans le ton.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Les-nouvelles-de-charlene.fr - RSS