Les Nouvelles de Charlène

Beauté asiatique : quelles sont les tendances actuelles ?

La cosmétique asiatique, ça vous connaît : BB cream, masques en tissu, cushion cream et highlighter n’ont plus aucun secret pour vous, et ont rejoint votre trousse de toilette il y a déjà bien longtemps… Mais qu’en est-il de la CC cream et de la DD cream ? Que vous évoque le terme de nano-spray ? Savez-vous faire la différence entre une crème de nuit et un sleeping mask ? Intéressons-nous d’un peu plus près à ces nouveautés venues d’Asie, qui promettent de révolutionner votre routine de soin…

Après la BB cream, place à la CC cream et à la DD cream !

Si les Asiatiques passent autant de temps à prendre soin d’elles, c’est pour conserver le plus longtemps possible une peau lisse, pulpeuse et jeune. Sur ce continent où le teint de poupée est un idéal de beauté à atteindre, l’industrie cosmétique rivalise d’ingéniosité et ne cesse de développer des soins innovants : textures originales, matières premières inédites et précieuses, mode d’application révolutionnaire… le tout dans un packaging à croquer et nous voilà toutes folles de leurs produits !

En tête d’affiche, se hissent les produits dits « hybrides », sortes de tout-en-un, à l’image de la célébrissime BB cream (« blemish balm cream »). À la fois apaisante, hydratante, unifiante et aidant à lutter contre les premiers signes de l’âge, on la retrouve chez de nombreuses marques comme Erborian ou Shills. Mais à peine ce produit miracle intégré à notre routine beauté que, déjà, la CC cream et la DD cream font leur apparition sur le marché, à découvrir chez YesStyle par exemple.

La CC cream ou « complexion correction cream » : tout comme la BB cream, elle permet d’apaiser la peau, d’unifier et d’hydrater l’épiderme et de prévenir les rides et ridules. Cependant, sa texture est moins couvrante et convient parfaitement aux peaux réactives, puisqu’elle permet d’atténuer visiblement les rougeurs et d’améliorer l’éclat du teint !

La DD cream ou « daily defense cream » : si elle dispose des mêmes propriétés que la BB cream et la CC cream réunies, elle offre en plus un indice de protection plus élevé (SPF 30) et apporte à la peau des actifs supplémentaires permettant de renforcer sa barrière hydrolipidique !

La folie des nano-sprays

Pressées, souvent overbookées, les femmes asiatiques sont ainsi friandes de tout cosmétique pouvant leur faire gagner du temps. Les BB, CC et DD creams regroupant les bienfaits de plusieurs soins en un seul produit, les masques en tissu prédécoupés permettant de soigner sa peau tout en mangeant, en faisant du sport ou en voyageant, en sont la parfaite illustration. Plus récemment, les nano-sprays ont débarqué sur le marché de la beauté et rencontrent d’ores et déjà un immense succès.

Les nano-sprays sont des brumisateurs nouvelle génération qui vont permettre, à n’importe quel moment de la journée, d’apporter à sa peau une hydratation en profondeur. Les micro gouttelettes diffusées sont ici tellement fines (de l’ordre du nano) qu’elles vont traverser le maquillage pour venir directement hydrater les cellules de l’épiderme. Certaines enseignes collaborent même avec des géants de l’électronique comme Panasonic, pour proposer un accessoire beauté à la pointe de la technologie ! De quoi conserver une peau propre, fraîche et pulpeuse tout au long de la journée (on le recharge à l’aide d’un port USB).

Sleeping mask

C’est en Corée du Sud qu’est né le concept du sleeping mask ou « masque de nuit ». Contrairement à la simple crème de nuit habituelle que nous connaissons bien, le sleeping mask se présente sous la forme d’une eau gélifiée riche en principes actifs et permettant d’assurer une hydratation en continu tout au long de la nuit. Sa texture fraîche à mémoire de forme vient épouser l’épiderme en formant un film invisible. En dessous, la régénération cutanée (qui atteint son pic entre 23 h et 2 h du matin) est renforcée.

Plus léger et aérien que la crème de nuit, ce masque ne laisse aucun aspect gras sur la peau et permet d’afficher un teint éclatant et une mine reposée dès le lendemain matin ! On l’applique sur peau propre et sèche, juste avant de se coucher, à raison d’une à deux fois par semaine. Vous trouverez des informations à ce sujet sur le blog de SosoandCo notamment.

Le pore minimizer, pour un teint flouté

Vous l’aurez compris : en Asie, le teint de poupée est un graal à atteindre. Adeptes du layering, routine de soin en 6 étapes minimum (démaquillage à l’huile, nettoyant, lotion, sérum, contour des yeux, soin de jour hydratant), les Japonaises et les Coréennes notamment sont amatrices de nouveautés cosmétiques révolutionnaires. Parmi elles, le pore minimizer s’est hissé en haut du podium.

Le pore minimizer est une base de teint permettant de flouter de façon significative les imperfections : petits boutons, pores dilatés et ridules sont estompés, laissant place à un teint unifié et velouté. Ce sérum s’applique entre la crème de jour et le fond de teint. Et parce qu’il en faut pour tous les goûts, certains vont apporter de la luminosité, tandis que d’autres auront des propriétés liftantes et/ou matifiantes. À vous le teint « photoshop »… au naturel !

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Les-nouvelles-de-charlene.fr - RSS