Vous n’êtes soumise à aucun traitement, vous vous alimentez correctement, … Mais vous remarquez que vous perdez vos cheveux petit à petit, vous distinguez clairement certaines parties de votre crâne qui le laissent bien visible. La calvitie peut être un effet d’un accouchement récent, ou de la ménopause. Elle se manifeste également quand vous êtes stressée, trop fatiguée ou parce eu vous consommez incessamment du tabac. En tout cas, il est très désagréable pour une femme de perdre petit à petit son plus grand symbole visible de féminité. Comment faire pour y remédier ?

Les produits pour une calvitie

Plusieurs marques proposent aux femmes atteintes de calvitie des solutions pour sauver leur chevelure. Qu’elles soient sous forme d’ampoule buvable, de comprimés à prendre, de crème locale à enduire sur le cuir chevelu, ou de spray de massage capillaire, lotion de croissance, chacune est libre de choisir la forme qui lui est le plus adaptée, car leur principe est le même : ces solutions sont à base d’un produit naturel qui encourage la pousse, fortifie le cheveu et le nourrit à la racine. Produit de coiffure vitality’s ou shampoing anti chute Foligain, le marché propose une palette très large de produits efficaces. Pour savoir lequel est le plus adapté à vos cheveux, n’hésitez pas à consulter les avis des utilisateurs sur des forums de discussion, à demander l’avis de votre dermatologue, ou de votre pharmacien. Soyez également patiente dans votre traitement. Différentes solutions disent être miraculeuses, mais en fait, elles ne feront effet que si vous êtes assidue dans leur application et si vous suivez une alimentation équilibrée.

Les traitements chirurgicaux : la greffe

Depuis les années 30, on a déjà recensés des tentatives de greffes de cheveux pour réparer les effets de l’alopécie. Depuis, la technologie et la médecine ont bien évolué. Il est dorénavant tout à fait facile et possible de subir une intervention chirurgicale. La greffe est la méthode la plus ordinaire. Elle n’exige pas d’être hospitalisée, ni de subir une quelconque anesthésie. Il suffira au chirurgien de retirer des racines et des follicules de la partie donneuse, qui est d’habitude situe à l’arrière de la tête. Une bandelette de cuir chevelu en est extraite, puis distribuée en petites portions qui seront chacune placé sur les zones réceptrices. Cette opération, bien que ordinaire, est assez onéreuse. Elle varie entre 1500 et 4500 euros la séance. Mais plus le prix est élevé, moins de séances vous aurez besoin. Il existe aussi d’autres méthodes à part la greffe : la réduction de tonsure, la méthode des lambeaux. Une autre méthode, celle-ci non chirurgicale, est l’implant capillaire : il suffit juste d’implanter des cheveux synthétiques ou naturels dans un filet de maille serré fixé sur le crâne.

Truc de grand-mère : massage à l’huile chaude

Si vous pensez que les interventions chirurgicaux et les produits capillaires de grandes marques coûtent trop cher, vous pouvez toujours essayer les recettes naturelles. Mais là, vous devez vous armer de patience et être très fidèles aux petits rituels exigés ! Le massage à l’huile chaude. Pour ce faire, prenez un petit flacon d’huile de votre choix (les plus conseillées sont l’huile de ricin, l’huile d’hibiscus et l’huile de coco). Plongez-le ensuite dans de l’eau chaude pour que le contenu soit à température élevé, et enduisez-en sur votre cuir chevelu. Couvrez ensuite vos cheveux d’un film plastique pour que l’huile rentre bien et fasse bien effet. Refaites cette opération autant de fois que vous le souhaitez dans la semaine, si l’impression de cheveux gras ou de crâne dégoulinant d’huile ne vous gêne pas. Sinon, une à deux fois par semaine suffisent, mais vous n’aurez pas les mêmes résultats.