Les Nouvelles de Charlène

Zoom sur les déodorants naturels

Depuis quelques temps, je me pose des questions sur mon déodorant, en particulier sur sa nocivité pour ma santé et pour l’environnement. En effet, ce geste d’hygiène quotidien se trouve être à la fois polluant (surtout pour les aérosols) et cancérigène (à cause de la présence de sels d’aluminium). Comment le remplacer par des produits à la fois naturels et efficaces ? Je me suis posé la question et je partage avec vous le fruit de mes recherches.

Déodorants classiques : c’est quoi le problème ?

Plusieurs études scientifiques ont démontré une toxicité à long terme des sels d’aluminium contenus dans les déodorants industriels. Leur neurotoxicité n’est plus un scoop et de récentes observations confirment le lien entre le fait d’utiliser des déodorants contenant des sels d’aluminium et l’apparition de certains troubles neurologiques. En outre, on trouve dans les déodorants classiques d’autres substances peu engageantes, telles que des antiseptiques (triclosan, éthanol…) et conservateurs (parabènes si décriés, BHA, BHT…).

Le fait de déposer ces substances directement sous les aisselles, là où l’épiderme est fin et les vaisseaux nombreux, favorise l’absorption massive et directe de ces substances nocives. Une absorption augmentée par les micro-coupures dues au rasage. Ce sont tous ces facteurs qui font des déodorants chimiques l’ennemi n°1 de nos produits de soin. Et qui font que l’on se tourne de plus en plus vers des solutions de déodorants naturels.

La pierre d’alun, n°1 des déodorants naturels !

Avec ses propriétés antiseptiques et astringentes, la pierre d’alun est l’alternative n°1 à l’utilisation de déodorants chimiques. Vendue en pharmacie, parapharmacie et coopérative bio, elle est facile à utiliser. Attention toutefois à bien choisir une pierre d’alun potassium : contrairement à sa cousine l’alun ammonium (synthétique), elle est totalement naturelle et dénuée d’effet toxique.
Ses principes actifs lui permettent de :

    • réguler la sueur en resserrant légèrement les pores de la peau
    • conserver le rôle important de la transpiration, là où un anti transpirant bloquerait toute respiration de la peau
    • lutter contre les bactéries responsables des odeurs de transpiration

pierre d alun

Pour l’utiliser, il suffit d’humidifier la pierre d’alun à l’eau froide et de l’appliquer sur les zones concernées : aisselles, mains, pieds, etc. 100% naturelle, elle est sans odeur et n’entraine aucune réaction allergique. C’est l’un des déodorants naturels préférés des professionnels ayant besoin  d’un odorat au taquet : parfumeur, cuisinier, œnologue… De plus, la pierre d’alun ne vient pas concurrencer votre parfum ou votre eau de toilette.

Argile et huiles essentielles : le duo bien-être

L’argile blanche, reconnue pour ses propriétés déodorantes et absorbantes, peut être employée directement sur les zones de sudation. Vous pouvez également mélanger de l’argile blanche à du bicarbonate de soude et en mettre directement dans les chaussures et les chaussettes pour lutter contre la transpiration des pieds. Par ailleurs, vous pouvez traiter les problèmes de transpiration trop importante par des bains d’argile verte additionnée de quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Pour ce faire, saupoudrez l’argile directement sur la zone concernée (mains ou pieds sont plus faciles à traiter de cette manière) que vous plongerez ensuite dans un bain d’eau chaude contenant de l’argile, une  pincée de gros sel et 5 gouttes d’ huile essentielle de lavande.

Enfin, sachez que vous pouvez préparer votre propre déodorant à base d’argile et d’huiles essentielles. Pour cela, prévoyez :

  • 40 mg de bicarbonate de soude
  • 20 mg de fécule de maïs
  • 30 ml d’huile de pépin de raisin
  • 15 g de beurre de karité
  • 5 g de beurre de cacao
  • 30 ml d’eau de source
  • 4 gouttes d’huile essentielle (lavande, palmarosa, menthe poivrée ou tea tree, selon vos envies et l’effet désiré)

Mélangez ces ingrédients que vous laisserez reposer quelques jours dans un pot jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène. Vous l’appliquerez ensuite comme un déodorant classique. D’autres recettes ici.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Les-nouvelles-de-charlene.fr - RSS