Vous connaissez votre chère Charlène, toujours à vouloir découvrir des nouveautés et des disciplines de détente ou de relaxation. Eh bien, une amie m’a parlé il y a peu de l’Académie de ReiKi à Paris et j’ai décidé de faire une séance. J’ai adoré, et j’ai voulu poser quelques questions à la fondatrice des lieux, Clara Barenne, pour que vous, mes lecteurs, soyez un peu plus informés à propos de cet art de vivre parfois assez méconnu. En piste !

Qui êtes-vous et comment en êtes-vous venue à enseigner cette discipline ?

Je m’appelle Clara Barenne, et j’ai étudié le ReiKi au Japon en compagnie des maîtres de la discipline et d’étudiants vivant là-bas. J’ai donc appris directement à la source ! Mais je n’ai pas toujours été versée dans les arts de vivre asiatiques. A l’origine, je travaillais dans le secteur de l’audiovisuel. Mais à la suite d’un accident de la route, j’ai éprouvé des douleurs intenses et récurrentes qu’aucune science occidentale ne parvenait à soigner.

C’est en me tournant vers la Sophrologie et l’Acupuncture que j’ai enfin pu me soulager. Face à ce succès, je me suis penchée vers des disciplines asiatiques telles que le Qi Gong, jusqu’à obtenir une certification en aromathérapie anglaise et française, ainsi qu’un master de Sophro-Relaxation. J’ai finalement atteint une harmonie et un équilibre avec le ReiKi et j’ai décidé de me rendre sur place pour l’étudier.

Comment se passent les séances de l’Académie de ReiKi de Paris ?

Vous avez le choix et n’êtes pas obligé de venir si vous ne le souhaitez plus ! Vous pouvez commencer par une séance unique, puis, si vous le souhaiter, poursuivre l’expérience sur une période prolongée. Les sessions peuvent être régulières ou occasionnelles… Vous pouvez aussi décider d’apprendre la Méthode pour la mettre en pratique sur vous-même et vos proches.Vous faites vraiment ce que vous voulez ! L’idée est d’être à l’écoute de vous-même, de votre corps, de votre esprit, afin de prendre les décisions qui vous semblent les plus évidentes pour votre bien-être et prendre soin de vous.

Une brève Histoire de cet art de vivre ?

J’enseigne aujourd’hui le ReiKi japonais à Paris, mais son existence remonte à bien plus loin que cela. C’est Mikao Usui qui l’a inventé en 1922. Son objectif, à l’époque, était de permettre aux populations les moins fortunées de se soulager de leurs problèmes de santé. Ces classes de la population ne pouvaient se permettre de consulter des médecins ni d’acheter des médicaments. L’apparition de cette discipline a amélioré bien des vies ! Et cela continue aujourd’hui.

Quels bienfaits peut-on attendre de cette pratique ?

Les Occidentaux sont de plus en plus stressés par leur vie quotidienne. Apprendre le ReiKi japonais à Paris permet de se soulager de tous les stress quotidiens qui pèsent sur le moral et la forme physique.

Vivre dans une grande agglomération, c’est faire face à la pollution, aux transports abrutissants, aux missions professionnelles répétitives et aliénantes, aux problèmes de plomberie, de serrurerie… A énormément de choses qui ne font pas partie de notre plein contrôle et qui portant contribuent à  réduire notre qualité de vie.

Pratiquer le ReiKi japonais à Paris, c’est pouvoir obtenir un peu de calme, se poser un instant et trouver le moyen d’adoucir son quotidien. C’est le moyen de drainer les toxines, améliorer la circulation sanguine, renforcer le système immunitaire pour trouver un véritable équilibre entre le corps et l’esprit.

Un excellent complément aux médecines classiques permettant de limiter les risques de maladie et de se sentir mieux au quotidien. J’invite d’ailleurs tous vos lecteurs à venir me rendre visite pour une session découverte. Ils en ressentiront un bénéfice à tous points de vue, je peux le garantir !