Les Nouvelles de Charlène

Customiser un vieux meuble, the tendance qui claque

N’étant pas spécialement bricoleuse, j’ai un peu hésité avant de customiser un meuble parce que l’idée est de lui donner une seconde vie et non pas de le rendre complètement HS. Mais avec tous les blogs et les tutoriels en vidéo qui montrent les différentes étapes à suivre, j’ai eu du mal à résister. Et je peux vous dire que ce n’est pas aussi compliqué que je le pensais.

Commençons par quelque chose de facile : repeindre un meuble vernis

Repeindre un meuble ancien est un essai parfait parce qu’on a (que nos parents ont) toujours un vieux meuble vernis qui traîne quelque part et qui ne demande qu’à redevenir beau. Si vous n’en avez pas un sous la main, faites le tour des brocantes pour trouver un vieux meuble par cher. Consultez par exemple le calendrier des brocantes de Paris (75) pour dénicher la perle rare.

Plusieurs étapes sont nécessaires avant la peinture proprement dite :

  • Décapage si le vernis est écaillé par endroit (cette vidéo de Leroy Merlin vous aidera à bien réaliser cette étape. Vous pourriez aussi vous informer sur des blogs de bricolage et de DIY)
  • Ponçage au papier de verre (après décapage ou directement sur le vernis si celui-ci est en bon état)
  • Dépoussiérage au compresseur (pas à l’aspirateur)
  • Dégraissage (étape facultative à faire avec une éponge et de l’eau savonneuse ou de l’eau mélangée avec un peu d’ammoniaque)
  • Application d’une sous-couche spéciale bois
  • Application de la peinture (appliquez une fine couche à chaque fois et attendez qu’elle sèche bien avant d’appliquer la suivante. Renouvelez l’opération jusqu’à ce que vous obteniez une bonne opacité)
  • Application d’une couche de vernis

Customiser un vieux meuble, the tendance qui claque3

Suivez la tendance de la patine, un procédé facile à réaliser

Les meubles réellement vieux sont démodés tandis que l’effet vieilli est très tendance. Patiner un meuble pour lui donner cet aspect vieilli demande du temps, quelques outils et de l’huile de coude. On aura alors besoin d’une ponceuse électrique pour enlever tout produit de finition présent sur le meuble.

Une fois toute la surface poncée, passez une éponge humide pour enlever la poussière, les particules de bois et toute impureté susceptible de créer des bulles sur la nouvelle peinture.

Appliquez ensuite une peinture pour bois à l’aide d’un pinceau. Attendez qu’elle sèche et appliquez une seconde couche pour que la peinture soit assez opaque. Laissez sécher et grattez à l’aide d’un papier de verre pour faire ressortir le bois sur certaines parties du meuble, notamment les coins, les parties bombées des moulures et des sculptures etc.

Terminez par une couche de protection et le tour est joué. Il existe sur le marché des produits de finition antitache qui protègera l’apparence du meuble tout en facilitant l’entretien.

Quelques recommandations pour bricoler en toute sécurité

Bricoler et réussir à faire quelque chose est gratifiant, mais la prudence est toujours de mise quand on utilise des produits chimiques et des outils en tout genre. Il faut donc toujours bien se protéger avec des lunettes et des gants de bricolage. Rangez toujours les produits utilisés dans un endroit hors de portée des enfants et sans les transvaser dans d’autres contenants. Chaque produit doit pouvoir être identifié au premier coup d’œil grâce à son contenant. Par ailleurs, préférez bricoler dehors pour ne pas respirer de la peinture, des produits décapants ou autres. En intérieur, aérez bien la pièce pour éviter toute intoxication par voie respiratoire.

Customiser de vieux meubles vous permet de renouveler votre intérieur à votre image. Repeindre, créer un effet vieilli et tous les autres procédés de customisation nous évitent aussi de nous ruiner avec des meubles neufs et couteux. Si vous ne vous sentez pas assez bricoleuse, faites appel à des spécialistes comme Audrey Halin, relookeuse de meubles et fondatrice de l’atelier Bulle, situé à Paris.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Les-nouvelles-de-charlene.fr - RSS