Les Nouvelles de Charlène

Peut-on devenir auto entrepreneur dans les métiers du jardinage ?

Si vous souhaitez démarrer votre activité en tant que paysagiste ou jardinier, vous vous êtes peut-être déjà posé la question du statut à adopter. La loi n’autorise pas directement à devenir auto entrepreneur tout en étant jardinier. Rassurez-vous, il existe toutefois des possibilités pour exercer un métier dans le jardinage tout en ouvrant une auto-entreprise. On vous explique tout au fil de cet article.

Quels sont les métiers du jardinage ?

Il existe de nombreux débouchés aux formations des métiers du jardinage. Certaines professions se concentrent par exemple sur la production de plantes et de végétaux. D’autres se concentrent sur la vente de ces plants, s’appuyant sur leur expertise professionnelle pour apporter de l’information à la clientèle et l’orienter vers les végétaux les plus adaptés. Il existe également des métiers de recherche, ou de vente de matériel de jardinage.

Les métiers qui intéressent généralement quelqu’un souhaitant devenir auto entrepreneur sont ceux de la création et de l’aménagement de jardins : en d’autres termes, les paysagistes. Il s’agit d’un secteur porteur d’emploi, notamment à l’heure de la transition écologique. Les préoccupations des français sont au vert, et l’aménagement des espaces et des végétaux figurent désormais parmi leurs souhaits.

Comment devenir auto entrepreneur et paysagiste ?

Comme évoqué plus haut, devenir auto entrepreneur n’autorise pas à exercer des activités en tant que jardinier. Néanmoins, cela ne signifie pas qu’il est impossible de contourner cette interdiction. Vous pouvez en effet choisir de vous appuyer sur le chèque emploi service universel pour exercer faire ce type de missions, ou bien créer une auto-entreprise à services multiples, qui incluent notamment des prestations de paysagiste.

Notez toutefois que vous ne pouvez pas générer la majorité de votre chiffre d’affaires par ce biais. Les autres activités déclarées doivent y contribuer à part équivalente. Une autre solution consiste à déclarer du service à la personne. Vos missions de paysagiste peuvent alors être considérées comme telles et vous permettre de pratiquer cette profession en tant que micro-entrepreneur.

Rien n’est donc impossible, et si vous souhaitez bénéficier des avantages de ce statut tout en vivant de votre passion, vous pouvez parfaitement le faire. Cela implique généralement toutefois de réaliser d’autres tâches en parallèle, et donc de faire preuve d’une certaine polyvalence. Vous ne devez pas hésiter à vous former pour être en mesure de proposer un panel de services à votre clientèle.

jardinier

Quels sont les avantages de l’auto-entreprise pour les jardiniers ?

Pour des jardiniers, devenir auto entrepreneur présente les mêmes avantages que pour d’autres corps de métier. En premier lieu, vous n’êtes pas concerné par la TVA. Vous pouvez donc proposer des prix plus intéressant que des entreprises de jardinage concurrentes, et attirer votre clientèle par votre accessibilité tarifaire.

Contrairement à un chef d’entreprise, la création d’une micro-entreprise est très simple : tout s’effectue en ligne, en remplissant un formulaire. Vous n’avez pas besoin de vous déplacer, de rédiger de statuts juridiques, de fournir un capital social ni même de publier sur un journal d’annonces officielles. Le site Mr-entreprise.fr vous permet d’en savoir plus sur les modalités de création d’une entreprise.

La gestion elle-même de votre activité est simplifiée, puisqu’en guise de comptabilité, vous n’êtes tenu que de tenir à jour un cahier de recettes. A cela peut s’ajouter un carnet d’achats si vous devez en effectuer afin de vous procurer des équipements ou des marchandises.

Par ailleurs, vous pouvez faire de ce métier une profession secondaire, tout en conservant votre poste de salarié au sein d’une entreprise ou dans la fonction publique. Ce cumul est possible sous certaines conditions, notamment celle de ne pas entrer en concurrence avec votre employeur.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Les-nouvelles-de-charlene.fr - RSS