Les Nouvelles de Charlène

Mettez du beurre dans le café avec le Bulletproof Coffee

Vous savez quelle est la dernière tendance minceur à la mode aux États-Unis, depuis les rues de New York jusqu’aux start-ups de la Silicon Valley ? C’est un régime à base de café et de beurre qui porte le doux nom de « Bulletproof Coffee ». Si ça vous intrigue autant que moi, je vous propose d’aller faire un tour au pays de l’oncle Sam pour voir de quoi il en retourne.

Les régimes, y’en a marc (de café) !

En général, hormis ceux qui portent les patronymes de leurs inventeurs, les régimes ont plutôt des noms qui donnent envie. Il y a ces régimes qui renvoient à des lieux magiques (Californien, Thonon, Crétois, Okinawa, Hollywood), ceux qui font référence au type d’aliments concerné (soupe, citron, fibres). Et ceux qui jouent la carte des promesses (ventre plat, perdre des fesses).

Mais c’est bien la première fois que j’en vois un avec un nom qui rappelle surtout le monde des films policiers : le « Bulletproof Coffee ». En anglais, cela veut dire « café pare-balles ». Oui, comme ces gilets que portent les flics en cas de fusillade. C’est comme si le créateur de ce régime avait voulu se moquer de tous ces noms de programmes minceur tellement mignons, sympas et colorés !

C’est quoi le Bulletproof Coffee ?

À première vue, le contenu du régime « Bulletproof Coffee » est aussi curieux que son nom. On y trouve en effet les choses suivantes :

  • Du café (jusque là, tout va bien)
  • Du beurre
  • Des huiles (huile de coco ou de palme)
  • Le tout mélangé dans le café !

Alors, heureuses ? Pas vraiment, non. Tout ça ne donne pas tout à fait envie. Pourtant, pour son inventeur, un entrepreneur du nom de Dave Asprey, ce régime est une véritable arme fatale qui tue dans l’œuf votre petit creux de 11h. Vous savez, celui qui vous pousse à acheter au distributeur ce paquet de madeleines et à vous en mettre plein la panse entre le petit déjeuner et le lunch ?

Mettez du beurre dans le café avec le Bulletproof Coffee 2

Comment ça fonctionne, ce régime ?

Le plus étonnant, n’est-ce pas, c’est bien la présence du beurre et des huiles qu’on mélange au bon vieux café. « Pardon, mais je croyais que les régimes consistaient à manger sainement ? » Vrai. Mais le principe du « Bulletproof Coffee » est ailleurs : dans le fait de vous rassasier de bon matin pour ne plus grignoter avant le repas du midi.

Le « Bulletproof Coffee » fonctionne en 3 effets :

  • 1er effet : le café vous réveille
  • 2e effet : le gras du beurre et des huiles vous comble l’estomac pour toute la matinée
  • 3e effet : le tout développe vos capacités intellectuelles

Les huiles de coco ou de palme sont des triglycérides à chaîne moyenne, ou TCM (rien à voir avec la chaîne de télévision du même nom), des graisses que notre organisme sait absorber aisément. Le mélange entre le beurre, pauvre en toxines, et ce type de graisses contribue à neutraliser la sensation de faim. Au passage, il apporte au cerveau le carburant dont il a besoin pour fonctionner.

Mettez du beurre dans le café avec le Bulletproof Coffee 3

Un café complètement beurré

Le truc le plus curieux du « Bulletproof Coffee » consiste donc à mettre le beurre… dans le café ! Vous allez me dire, on a vu pire. Dans Bienvenue chez les Ch’tis, on nous racontait bien que les p’tits gars du Nord aiment à glisser un morceau de Maroilles bien odorant dans la tasse, de bon matin. Alors, du beurre, ce n’est rien !

Du beurre, oui, mais pas n’importe lequel : fabriqué à partir de lait d’animaux nourris à l’herbe et sans aucun sel dedans. Ce mélange café-beurre tend à soulager l’inflammation du cerveau par l’effet de l’acide butyrique, tandis que le beurre standard contient des éléments inflammatoires. En plus, si j’en crois cet article, l’acide butyrique pourrait protéger de certains cancers.

Il paraît que Dave Asprey a piqué l’idée du beurre dans le café aux habitudes culinaires tibétaines : le beurre de yak est communément utilisé pour graisser le thé. Lui-même a découvert les vertus énergisantes de ce mélange en 2004 et a décidé de l’adapter à la culture occidentale, dominée par le café (à part chez les Anglais, mais ils ont toujours aimé se démarquer).

Tous les secrets de Dave Asprey sont dans cette vidéo :

Que faut-il vraiment penser du « Bulletproof Coffee » ?

Alors, ce régime censé nous aider à perdre du poids tout en améliorant nos performances intellectuelles, ça fonctionne vraiment ? Est-ce qu’avec un « Bulletproof Coffee » le lundi matin, je vais brusquement voir ma tête se remplir d’idées géniales qui vont convaincre mon patron de me donner une promotion ?

Difficile à dire. Aux USA, patrie de l’exagération immédiate, le « Bulletproof Coffee » fait un tabac chez les stars, les sportifs et les partisans du « biohacking » (une bande de loulous qui cherche à combiner la technologie, la biologie et l’alimentation pour développer les capacités physiques et mentales), comme on peut le lire ici.

De leur côté, les experts en alimentation font la grimace. Peut-être parce qu’ils regrettent de n’en avoir pas eu l’idée en premier ? Ou parce qu’en faisant sauter le petit-déjeuner, le « Bulletproof Coffee » élimine de fait pas mal d’aliments que l’on consomme le matin : céréales, pain, œufs, laitages fruits. Tout ça fait du monde en moins dans l’estomac. Ce que les nutritionnistes ne conseillent pas.

Bref, le « Bulletproof Coffee » n’a pas encore prouvé son efficacité. Il est même tout à fait possible que Dave Asprey ait perdu du poids au Tibet parce qu’il a grimpé de sacrées montagnes, et non parce qu’il a mis du beurre de café sur son yak… ou l’inverse. En attendant, je vous propose de rester au régime café-tartine beurrée-yaourt. Il n’est pas « pare-balles », mais c’est de la pure balle !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Les-nouvelles-de-charlene.fr - RSS